À la une

  • Droit du travail - relations individuelles

    [ 21 juin 2018 ]

    Inaptitude du salarié : quel juge pour quelle réparation ?

    Si l’indemnisation des dommages résultant d’un accident du travail relève de la compétence exclusive du tribunal des affaires de sécurité sociale, la juridiction prud’homale est seule compétente pour statuer sur le bien-fondé de la rupture du contrat de travail et pour allouer, le cas échéant, une indemnisation au titre d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

    [...]
  • Droit de la responsabilité civile

    [ 20 juin 2018 ]

    Naissance d’un enfant trisomique et responsabilité professionnelle : précisions sur l’obligation d’information supportée par les médecins

    L’arrêt commenté, rendu en l’état du droit antérieur à la loi Kouchner, permet à la Cour de cassation de préciser dans quelles circonstances la faute des médecins peut être caractérisée. Tel est le cas lorsque, tant le gynécologue ayant prescrit une analyse sanguine que celui lui succédant, restent passifs face à l’absence de transmission des résultats obtenus par le laboratoire.

    [...]
  • Droit pénal général

    [ 19 juin 2018 ]

    Délaissement de mineur ou de personne vulnérable : l'existence préalable d'une prise en charge de la victime

    Les jeunes individus arrivant sur le territoire national et déclarant être à la fois mineursisolés et étrangers, sont protégés par la loi et le code de l'action sociale et des familles. Ils peuvent notamment bénéficier d'une prise en charge au titre de l'aide sociale à l'enfance assurée par les départements. En cas de refus d’admission, il existe une voie de contestation devant le juge des enfants en application des articles 375 et 375-1 du Code civil (CE 1er juill. 2015, n° 386769). Mais un tel refus de prise en charge peut-il être également qualifiable pénalement d’abandon de personne hors d’état de se protéger ? Telle était la question posée dans l’arrêt du 23 mai.

    [...]
>> Toutes les actualités À la une
  • Le cas du mois

    Prêter, monnayer, abuser ?

    20 juin 2018

    Droit des obligations

    Prêter, monnayer, abuser ?

    Lassés des orages du dernier mois de mai, Désiré et Adhémar rêvaient de soleil et de cocotiers… Après avoir plusieurs fois échangé à ce sujet avec l’un de leurs très proches amis réunionnais, ils ont décidé d’acheter un appartement sur cette île dont la beauté ne cessait de leur être vantée par leur ami…

    [...]
    >> Tous les Cas du mois

Le billet

Le nouveau Gouvernement italien, difficilement nommé et rapidement fragilisé après l’affaire de l’Aquarius

Alors que le ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini, a opposé un non ferme et définitif à l’accostage du bateau de sauvetage en méditerranée, l’Aquarius, dans un port de la péninsule, c’est l’équilibre fraichement atteint en Italie au sein du pouvoir exécutif qui pourrait être mis à mal. Cela nous rappelle combien les majorités sont dures à trouver et délicates à conserver de nos jours, quel que soit le régime politique en vigueur.

[...]
>> Tous les Billets

Focus sur...

Le « délit de solidarité »

Danièle Lochak est professeure émérite de droit public à l'Université Paris-Nanterre et militante associative de la défense des droits de l'homme. Elle a été en particulier présidente du GISTI. Elle a bien voulu répondre à nos questions sur le « délit de solidarité ».

[...]
>> Tous les Focus sur ...

Le saviez-vous ?

Les délais dont dispose le Conseil constitutionnel pour rendre ses décisions DC, QPC, L et LP

■ Un mois (ou huit jours en cas d’urgence à la demande du Gouvernement) pour le contrôle a priori des lois, les lois organiques avant leur promulgation, les propositions de loi mentionnées à l'article 11 de la Constitution avant qu'elles ne soient soumises au référendum, le contrôle des engagements internationaux, les règlements des assemblées (Assemblée nationale et Sénat) et le déclassement.

■ Trois mois pour le contrôle a posteriori des lois (QPC) et les lois du pays de Nouvelle-Calédonie.

Sources : Const. 58, art. 11, 37, al. 2 ; 54, 61 ; Ord. n° 58-1067 du 7 nov. 1958 portant loi organique sur le Conseil constitutionnel, art. 23-10, 24, 25, 45-2 ; L. org. n° 99-209 du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie, art. 105.

[...]
>> Tous les Le saviez-vous ?

  • Rédaction

    Rédacteur en chef :
    Denis Mazeaud

    Rédactrice en chef adjointe : Christelle de Gaudemont

    Chefs de rubriques :

    Le Billet : 
    Mathias Latina, Denis Mazeaud, Mustapha Mekki, Frédéric Rolin

    Droit privé : 
    Sabrina Lavric, Benoit Geniaut, Maëlle Harscouët de Keravel, Merryl Hervieu, Caroline Lacroix

    Droit public : 
    Vincent Bouhier, Christelle de Gaudemont

    Focus sur ... : 
    Marina Brillié-Champaux, Anaïs Coignac

    Illustrations : utilisation de la banque d'images Adobe Stock.